Qu’est-ce que le président a ordonné  pour le marché noir des devises ?    

0
147

Qu’est-ce que le président a ordonné  pour le marché noir des devises ?

Abdelmajid Tabounne a parlé du marché noir des devises en Algérie lors de son interview du 19 février avec RT (Russia Today). Le marché parallèle a gravement endommagé l’économie nationale. Abdel Majid Tabounne considère le marché noir des devises fortes comme un élément qui double la fuite des capitaux à l’étranger. Il rappelle que « en ce qui concerne les devises, j’ai promis de nettoyer l’économie algérienne. La scène a été utilisée pour esquiver et transférer illégalement des devises étrangères et d’importantes sommes d’argent non annoncées à l’étranger ».
Abdelmajid Tabounne se rend compte de la difficulté de la prochaine mission et note que: « Il y a beaucoup de pays qui se sont remis de ce fléau. Je sais qu’il est difficile de passer de notre situation actuelle, c’est-à-dire l’économie qui était occupée par une minorité, à une économie nationale qui permet aux Algériens de vivre dans la dignité. Je suis sûr que nous Nous allons résoudre ce fléau.  »
Par ailleurs, le chef de l’Etat indique que les procédures d’ouverture des comptes en devises dans les banques en Algérie seront simplifiées afin d’attirer les devises. « Permettez-moi de vous donner un exemple. Les Algériens qui vivent à l’étranger veulent envoyer de l’argent dans leur pays. Qu’ils ouvrent des comptes en devises pour transférer leur argent légalement, sans abus ni abus. »
Ces déclarations d’Abdel Majeed Tabounne interviennent après les appels de certains députés et experts économiques pour mettre fin aux spéculations sur la devise sur le marché noir. Cependant, la fermeture de ce marché sans l’ouverture de bureaux de change officiels ne découragera pas les commerçants qui ne répondent qu’à la demande.
Écrit par BESNOUCI.M

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici