Le Grand requin blanc est bien présent en Méditerranée!

0
1465

Le Grand requin blanc est bien présent en Méditerranée!

    Contrairement aux idées reçues, il y a bien des requins en Méditerranée. Les requins constituent le groupe taxonomique le plus riche des poissons cartilagineux avec près de 50 espèces. La diversité au sein de ce groupe est immense. En effet, sont retrouvés aux extrêmes des requins de petites tailles comme la petite roussette (Scyliorhinus canicula) ou le sagre-commun (Etmopterus spinax) ne dépassant pas le mètre et d’autres requins beaucoup plus imposant, le plus grand étant le requin pèlerin (Cetorhinus maximus) dont la taille peut approcher les 10 mètres.
  De moins d’un mètre à près de dix, les requins de Méditerranée se répartissent La majorité des requins de Méditerranée ne dépassent pas de 2 m de longueur. On retrouve cependant une dizaine d’espèces dont la taille peut atteindre près de 4 m! Il s’agit du requin pèlerin (Cetorhinus maximus), du requin renard-commun (Alopias vulpinus), du requin renard à gros yeux (Alopias supercilliosus), du requin griset (Hexanchus griseus), du requin mako (Isurus oxyrinchus), du requin petit-taupe (Isurus paucus), du requin peau bleue (Prionace glauca), du requin féroce (Odontaspsis ferox), du grand requin marteau (Sphyrna mokarran), du requin tigre (Galeocerdo cuvier) et du grand requin blanc (Carcharodon carcharias). Aussi étonnant que cela puisse paraitre au premier abord, « OUI », le Grand requin blanc est bien présent en Méditerranée! Et il ne s’agit pas de l’apparition d’une nouvelle espèce liée au réchauffement climatique bien au contraire… Aujourd’hui, comme beaucoup d’autres espèces de requins et de raies, le Grand requin blanc est une espèce menacée l’extinction à l’échelle de la Méditerranée mais aussi à l’échelle mondiale… Le réchauffement climatique a bon dos Une observation qui s’applique d’ailleurs pour toutes les espèces de requins, notamment les requins tropicaux, beaucoup plus dangereux pour l’Homme.
  « L’idée que le réchauffement climatique pourrait amener des requins tropicaux vers la Méditerranée est un peu un fantasme, rassure Nicolas Ziani. Ça a déjà été observé, mais c’était des requins égarés, comme le requin-tigre qui avait été pêché en Charente-Maritime il y a une dizaine d’années. Nous ne sommes pas dans une phase où des requins tropicaux pourraient se retrouver en Méditerranée, du moins pas dans un futur proche. » Des requins bleus observés sur la côte Au total, une cinquantaine d’espèces de squales vivent dans la mer méditerranée, mais ce sont des petits requins qui ne sont pas dangereux pour l’homme. Chaque année au printemps et pendant l’été, il peut arriver que des requins soient observés sur les côtes méditerranéennes et ce sont souvent des requins bleus qui s’aventurent près du rivage. Mais rassurez-vous, celui-ci ne se nourrit que de poissons et ne représente pas de danger pour l’homme. Les femelles de cette espèce se rapprochent des côtes à la sortie de l’hiver pour mettre bas dans une eau tiède et peu profonde.
  Des dizaines de petits naissent à chaque portée et partent chercher des proies parfois à proximité des côtes. Il se peut donc que certains soient aperçus par des nageurs, comme cela est arrivé durant l’été 2015 sur la plage des Corbières à Marseille ou à la Grande Motte comme dans la vidéo qui suit. Cela dit, ne vous approchez quand même pas trop de l’animal pour ne pas le perturber car s’il se sent menacé, il peut alors devenir agressif

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici