Très chère Algérie, si tu sais combien je t’aime..!

0
1003

Très chère Algérie, si tu sais combien je t’aime..!

 

Mon très cher pays…

Je ne sais ni par quoi commencer, ni quoi dire. Je ne sais pas si je dois commencer par raconter ton histoire avec ton amoureuse la France qui t’a trahi et que tu as fait semblant que jamais rien ne s’était passé ! Commencer par le sang qui a été versé pour que tu vives saine, libre et indépendante à jamais, ou par le sang des morsures de ces monstres inconnus qui t’ont dévoré avec leurs dents…

Chère Algérie. Si seulement tu peux savoir à quel point j’ai de la peine pour toi, pour ton actuel et futur état. Je n’ai aucun moyen pour te protéger, je n’ai aucune force pour te sauver, mais je pourrai peut-être partager ta douleur avec toi en utilisant ma plume..

Toi, Algérie, tu a toujours été un exemple aux autres pays musulmans, maintenant tu es devenue la blague du jour !

Toi, très chère Algérie, qui a formé de très braf(ve)s hommes et femmes. Des architectes et des medecins, des ingénieurs et des écrivains, mais qui ont finis par te quitter car tu les a tourné le dos au milieu du chemin..

Chère Algérie, si seulement tu pouvais te défendre, si seulement il y avait un seul jour où rien n’était plus important que ton bien pour ces monstres inconnus..

Pourquoi est-tu si discrète Algérie ? Tu en as marre, je le sais, et tout le monde le sait, mais personne n’est là pour te sauver malheureusement !

Tu as tout ce qui peut te rendre un pays de Merveille.. Un Sahara très vaste et fascinant avec son sable de toutes les couleurs qui ne cessent de faire de lui un paradis sur terre.. Des montagnes qui embrassent les nuages avec leurs sommets.. Un littoral qui s’étire tout au long de la Méditerranée et que ses poissons se nourissent de tes enfants que tu n’as pas su comment les garder !

Chère Algérie. J’ai envie de te voir bien maquillée, bien habillée, j’ai envie que tu prennes soin de toi ! J’ai envie de t’entendre parler, crier ta douleur et dire que tu as mal !

Très chère Algérie, si tu sais combien je t’aime..

Excuses-moi si, moi aussi je te quitte aujourd’hui ou demain. C’est juste que j’ai cherché en toi la tendresse et l’accompagnement que ma mère n’a pas réussi à me donner, j’ai demandé ton aide pour regagner cette confiance en moi que mon père m’a volé avec ses mots, mais tu m’as déçu !

Excuses-moi, Algérie.. Je ne peux rien faire pour toi pour le moment, mais je peux te promettre une seule chose : je serai toujours à tes côtés avec ma plume entrain de te regarder de très loin, jusqu’à ce que mon ancre sèche, et dans ce cas là, j’écrirai pour toi avec mon sang..

Rédigé par: K. Meriem

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici